He's Back ... The Dark Lord's Return Is Incontrovertible ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Rose McCartney
Préfete & 7ème Année à Serpentard

Préfete & 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 28
Love : Regardez la bien ... elle a une tête à tomber amoureuse?
Activité : Préfète / Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch
Animal de Compagnie : Un minuscule hibou blanc, Switch, et depuis la rentrée un chatton blanc également dénommé Twinzy
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Maison: Serpentard, tout naturellement
Sort Favori: Imperium
Humeur:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|   Sam 4 Aoû - 13:28

Aujourd'hui, Lily-Rose avait décidé d'aller faire un tour dans leur seconde résidence. Une maison immense avec un terrain des plus vastes, située un peu à l'extérieur de Londres. Louée à une famille de sorcier amie des McCartney, Lily s'entendait plutôt bien avec leur fille ainée, une petite peste autrefois Serpentard et qui avait laissée sa place de préfète à la jeune McCartney en réussissant brillament ses ASPICS deux ans auparavant. La maison était séparée en deux parties, si bien qu'une appartenait aux Brokheart, et l'autre était occupée occasionnellement par les McCartney, l'entretien étant fait par des elfes de maison particulièrement dociles et dévoués à la grande famille de Lily-Rose, à tel point qu'ils considéraient comme un honneur le fait de pouvoir servir à des gens aussi illustres.
Bref, tout ce rien simplement pour vous dire qu'aujourd'hui, Lily avait troqué son bel appartement en plein centre ville pour un espace plus vaste et vert. Arrivée là bas, elle décida, par politesse, de venir saluer les Brokheart avant de se rendre dans sa partie de la maison. Malika, la fille ainée, était seule, si bien que Lily ne put refuser l'offre de son amie quand elle l'invita à manger des Patacitrouilles au bord de la piscine. Accompagnées d'un jus de Citrouille glacé, les deux jeunes femmes s'allongèrent sur un transat au bord de la piscine et commencèrent à papoter. De tout de rien, de la rentrée qui approchait.
Au bout d'environ un quart d'heure, un bruit sonore ainsi qu'un cri strident se firent entendre, et dans un même mouvement, les deux sorcières se redressèrent d'un bond. N'ayant même pas le temps de tendre la main pour se saisir de leurs baguettes, elles apercurent, arrivant droit vers elle à une vitesse qui paraissait incontrôlée, un hippogriffe d'une taille démesurée. Alors que Malika s'empressa de se lever et de partir en courant, Lily-Rose mit un moment qui lui fut crucial avant de retrouver ses esprits, et quand elle se décida enfin à se lever pour prendre ses jambes à son coup, l'hippogriffe était déja trop près d'elle pour éviter le massacre. Ses griffes aiguisées vinrent se planter net dans la peau délicate de Lily-Rose. Ayant eu le réflexe salvateur de se baisser, les serres de l'hippogriffe avaient manqué de très peu la frimousse angélique de la Lady pour s'arrêter dans son épaule, brisant son homoplate dans un son qui ne laissait aucun doute sur l'état de l'os de Lil'.
Un flot de sang jaillit des incisions faites. Puis, plus rien.
Lorsqu'elle ouvrit enfin les yeux, toute une journée s'était déja écoulée. Tout était trouble autour d'elle, et ses yeux reprenaient difficilement le contact avec la réalité. Sa première réaction fut un cri de douleur, car son épaule, malgré tous les soins apportés, la lancait encore violemment. Lily ne se souvenait que par brides d'images de ce qui lui était arrivé. Malika, détentrice de son permis de transplaner, l'avait amené jusqu'à l'hopital, où Mrs Connor, une médicomage de talent, s'était occupée d'elle. Sa famille avait été prévenue, mais personne n'était là au moment même où la jolie blonde ouvrit les yeux.
Peinant à se redresser dans ce petit lit passablement blanc et si incomfortable, elle posa la main sur le bandage qu'on lui avait fait à l'épaule, et jetta un oeil en dessous. De grosses cicatrices lacéraient sa peau lisse et nette. Pourvu qu'elle arrive à s'en débarasser. Et en plus, Lily-Rose avait faim et s'ennuyait à mourrir dans cet hopital. Elle se sentait mieux elle voulait sortir. Foutu hippogriffe.
La jeune femme entendait des voix devant sa porte mais, les rideaux étant tirés, elle ne voyait absolument rien de ce qui se tramait dans les couloirs. Cela aurait pu être n'importe qui, mais peu lui importait, tout ce dont elle avait besoin c'était d'un petit peu de compagnie. Réunissant le peu de forces qui lui restait, elle entreprit donc de crier.
"Hey! Hey oh. Est-ce que quelqu'un pourrait venir s'il vous plait?"
Elle trouverait bien une excuse pour avoir appeler sur le vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Connor
6ème Année à Serdaigle

6ème Année à Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 283
Activité : Poursuiveur
Animal de Compagnie : Othello, le roi des chats de gouttière
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Sort Favori: Tu le decouvriras par toi meme
Humeur:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|   Sam 4 Aoû - 14:14

Les Connors soucieux d’apprendre les valeurs du travail et des responsabilités à leur fils, s’étaient mis d’accord pour lui trouver un stage…Cela n’avait pas enchanté Steven quand on lui a dit qu’il passerait peut être ses vacances de noël comme stagiaire à l’hôpital de St Mangouste… Pendant que ses amis profiteraient de leur temps libre à Poudlard, lui sera ici pour orienter les personnes blessées et malades dans les différents services…et en plus ce boulot ne sera même pas rémunéré…Tss dire que directeur avait dit à Wendy Connors qu’il essayerait de lui faire une faveur en prenant son fils le temps des vacances. C’est le gobelin qui se fout du lingot d’or !!! Stev’ trouvait le métier de medicomage intéressant et ce n’était pas les longues études qui pouvaient le répugner mais il n’avait jamais réellement réfléchis à son avenir. D’ailleurs son pére lui avait sous entendre qu’il serait bien qu’il suivre la tradition qui veut que les Connor se distinguent dans la brigade d’intervention magique…Ce qui par contre l’enchantait moins. Savoir que l’on aide les gens en les soignant est bien plus gratifiant aux yeux du jeune homme..enfin bon pour le moment Steven sortait d’une petite discussion avec sa mère, et à présent saluait un de ses collègues qu’il venait de croiser dans le couloir.

"Alors comme ça on t’aura peut être parmi nous cet hiver ? "

"Oui..peut être " répondit Steven en tentant de paraître un minimum concerné.

"Tu verras ça sera super, bon je te laisse, j’ai des patients qui doivent m’attendre, tu passera mes salutations à ton père de ma part. "

Posant une main sur son épaule en un geste fraternel, le médicomage emboîta le pas rapidement et disparu au détour d’un couloir, laissant Steven seul avec son désarrois intérieur^^ Afficahnt une moue qui montrait clairement qu’il semblait blasé, il allait à son tour s’en aller quand une vois un peu familière se fit entendre. Ce ton sec autoritaire et hautain… Quoi que étonnement il y avait un svp. Ce mot de politesse simple et très employé décida Steven a aller vérifier ses doutes et tirant doucement les rideaux, il découvrit Miss calinou McCartney
dans un lit...Tiens donc il etait arrivé malheur à lily^^ Peut etre qu'un groupe de Poufsouffe lui etait tombé dessus Razz S'appuyant contre le mur tout en croisant les bras, Steven lui adressa un sourire en coin un peu ironique.


" Je me disais bien que je connaissais cette voix mais le stp m’a quand même étonné , il a du t’arriver quelque chose de grave pour que tu deviennes aimable. "

Cette remarque n’était pas méchante ni moqueuse, c’était simplement un bonjour un peu spécial. Apres tout vu comment la jeune femme s’était comportée avec lui sur le chemin de traverse. Elle ne s’attendait quand même pas à ce qu’il lui saute dans les bras en la saluant chaleureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose McCartney
Préfete & 7ème Année à Serpentard

Préfete & 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 28
Love : Regardez la bien ... elle a une tête à tomber amoureuse?
Activité : Préfète / Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch
Animal de Compagnie : Un minuscule hibou blanc, Switch, et depuis la rentrée un chatton blanc également dénommé Twinzy
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Maison: Serpentard, tout naturellement
Sort Favori: Imperium
Humeur:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|   Sam 4 Aoû - 20:25

[Muahaha j'ai effacé mon message T________T']
S'il y avait bien un lieu qui exaspérait Lily-Rose, c'était l'Hopital. Bon d'accord... il y a des dizaines de lieux qui énervaient notre jolie protagoniste. Mais à l'instant où nous observons la jeune demoiselle, Sainte Mangouste était surement le pire lieusur Terre. Elle détestait le blanc, elle détestait ces lits durs et froids. Elle détestait cette odeur de propre-anti-bactéries et elle détestait voir des gens avec des blessures toutes plus improbables les unes que les autres. Elle détestait ce minuscule écran de télévision qui tronait fièrement au dessus de son lit, autant qu'elle détestait les gelées à la citrouille qu'on servait en dessert à tous les repas. Elle détestait l'hypocrisie dont faisait preuve les médecins, avec leur sourire qui sonnait si faux, et et détestait ne pas avoir le droit de bouger autant qu'elle le voulait. Tout cela l'énervait, si bien que, même épuisée, elle était sur excitée. Lil' voulait sortir, voir du monde. Tout sauf rester clouée dans son lit.
Quand à cet hippogriffe, il avait tout intérêt à ne jamais recroiser la route de Lily-Rose. Ho oui, un hippogriffe sauvage pouvait être extrêmement dangereux. Mais une Lily-Rose déchainée était certainement plus destuctrice que tout un troupeau d'hippogriffes en rut. Celui ci ne l'avait pas raté. Il lui avait littéralement détruit l'épaule, et sa peau lisse et douce était maintenant souillée de trois immondes cicatrices qui, elle l'espérait, s'estomperaient avec le temps. L'espoir que sa peau retrouve son aspect d'autrefois simplement avec l'action du temps était bien faible, mais un petit tour de magie pourrait peut être aider la chose. Elle l'espérait.
Lorsqu'elle appla une première fois, Lily entendit les voix du couloir se taire. Elle espérait juste ne pas avoir à renouveller l'effort, quand la porte finit enfin par s'ouvrir, sous le soupir soulagé de la jolie blonde, qui était ravie de ne pas avoir à s'époumoner à nouveau. Alors qu'elle se préparait à sourir -évenement rare quand c'était fait avec sincérité- elle réprima immédiatement cette envie quand elle apercut en face d'elle Steven Connor, un Serdaigle de sixième année. Un sourire narquois aux lèvres, il lui fit remarquer qu'il était étonné de son amabilité, apparemment peu habitué au s'il te plait, en faisant remarquer qu'il avait du se passer quelque chose d'important. Prenant l'air de la maman qui expliquait quelque chose à sa petite fille blonde, elle lui répondit
"Le s'il vous plait n'est en aucun cas une marque d'amabilité quelconque, c'est tout simplement ce que j'appelerai grossièrement la politesse. Après tout dépend de ton éducation grosse tête. En tant que Lady, je trouve ca normal de le savoir mais je peux comprendre que quelqu'un de ... ton ... rang, ignore ce genre de détails."
Et elle ponctua cette phrase d'un petit sourire adorablement détestable. Autant Steven n'avait pas cherché à être désagréable, autant Lily n'avait pas cherché à être agéable.
"Qu'est ce que tu fais ici, t'as rien trouvé de mieux rémunéré que Sainte Moisissure pour ton petit boulot d'été?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Connor
6ème Année à Serdaigle

6ème Année à Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 283
Activité : Poursuiveur
Animal de Compagnie : Othello, le roi des chats de gouttière
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Sort Favori: Tu le decouvriras par toi meme
Humeur:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|   Sam 4 Aoû - 21:06

Apparemment, cette peste de Lily s’était bien remise sur pied. Son sourire resta cependant un certains temps avant qu’il ne disparaisse pour laisser de nouveau place à l’expression sereine et habituelle que Steven abordait bien souvent. Il soupira un instant en prenant sur le chevet le parchemin ou était indiquait les soins qu’avaient reçu la jeune femme.

*Attaque d’une créature magique-prise en charge par Wendy Connor*

Ah ben super…C’était sa mère qui l’avait soigné, elle l’avait même un peu trop réparée même à son goût. Il le reposa sans trop de ménagement sur le chevet et concéda enfin à l’observer à nouveau. Cette façon de se prendre pour une princesse était vraiment fatigante, elle aurait presque put avoir du charme si elle n’affichait pas en permanence cet air hautain.

" Il me semble que tu es mal placée pour faire des cours de politesse, car apparemment tu ne sais pas ce qu’est le respect… "

Parler avec autant de mépris était l’exemple parfait de contradiction.

"J’étais venu voir ma mère, tu sais c’est la personne de mon rang qui t’as soignée. "

*Et qui d’ailleurs aurait du te laisser te débrouiller toute seule pour te soigner…*

" Et j’ai été assez bête pour venir quand tu as appelé quelqu’un mais puisque je suis indigne pour ta personne, je vais donc te laisser ici seule dans ta magnifique chambre de lady avec le sorcier magazine de Janvier dernier. "

Voila qu’elle reste avec ses manières excessives, ses remarques tête à claque et ses idées de classes et de sangs purs. Il etait persuadé qu’elle allait trouver le temps tres long ici.

"En tout cas tu as beaucoup de personne de…ton..rang.. avec toi. "
lui fit il remarquer en commençant à se retourner.

Que lui avait il prit de venir ici voir cette vipére? Defois Steven se trouvait bien trop gentils et dans ce cqs la niai. Comme quoi certaines personnes sont indecrotables et restent dans leur betise toute leur vie, il ne reste plus qu'a les ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose McCartney
Préfete & 7ème Année à Serpentard

Préfete & 7ème Année à Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 28
Love : Regardez la bien ... elle a une tête à tomber amoureuse?
Activité : Préfète / Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch
Animal de Compagnie : Un minuscule hibou blanc, Switch, et depuis la rentrée un chatton blanc également dénommé Twinzy
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Maison: Serpentard, tout naturellement
Sort Favori: Imperium
Humeur:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|   Lun 6 Aoû - 11:19

Tandis que le jeune homme s'occupait à regarder ce qui était arrivé à la jeune demoiselle, celle ci du se mordre fortement l'intérieur de la joue pour ne pas hurler de douleur. Ce n'était pas normal qu'on lui laisse avoir aussi mal... Quand même, lorsqu'on se faisait transpercer par un hippogriffe fou, le minimum était de badigeonner l'innocente victime de produits insensibilisants non? C'était la question qu'était en train de se poser Lily-Rose quand elle apercut Steven relever les yeux. Aussitot, la très légère de grimace qu'elle affichait depuis quelques secondes s'évapora pour laisser à nouveau place à ce petit sourire si agaçant qu'elle avait, mi hypocrite mi prétentieux, et que tant de gens haïssait.
Elle savait qu'intérieurement Steven ne pouvait être qu'horripilé par ses petites manières si désagréables, mais elle ne savait pas pourquoi: elle adorait ça. A son petit discours sur la 'politesse' et l'amabilité', son interlocuteur répondit qu'elle était mal placée pour parler de politesse puisqu'elle ne semblait pas connaitre le respect. Lily se contenta de sourire de manière encore plus énigmatique et de répondre.
"Depuis quand a-t-on besoin de respecter les gens pour être polis avec eux? Je suis polie même avec les elfes de maison. Ce n'est pas parce qu'on appartient à une race inférieure et qu'on ne mérite aucun respect que la politesse est optionnelle."
Par la suite, elle appris que Steve était la pour voir sa mère. Surement la médicomage qui avait du lui procurer les soins nécessaires. Et bien, elle faisait plutôt mal son travail selon la jeune lady qui se tordait intérieurement de douleur. Cependant, elle jugea bon de ne pas le notifier quand son interlocuteur termina sa phrase en lui disant que, puisqu'il n'était pas de son rang, il allait la laisser seule, parlant de sa magnifique chambre et de sa grande compagnie avec une ironie qui n'était pas des plus fines.
Un air à peine suffisant percant très légèrement dans ses yeux -à peine, et c'était seulement le point de vue de notre petite peste- il sembla réfléchir une petite seconde avant de commencer à tourner les talons.
Attendez ...
Il croyait réellement qu'il pourrait s'en tirer aussi facilement face à une personne telle que Lily-Rose McCartney? Douce farce. Il n'en irait pas ainsi. Tandis qu'il avait le dos tourné, la jolie blonde appuya sur le petit bouton qu'il fallait presser lorsque l'on désirait demander quelque chose pour se sentir un peu mieux au milieu de cet hopital miteux. Mais il faudrait quelques secondes à la personne qui s'occupait d'elle pour arriver. Rusant donc, elle lanca d'une voix légèrement plus amicale que celle qu'elle utilisait depuis tout à l'heure.
"Attends !"
Et lorsqu'il se retourna, la porte s'ouvrit juste devant lui. Mrs Connor fit alors son apparition.
"Steven." dit-elle en lancant un sourire à son fils. Puis elle tourna la tête vers Lily. "Bonjour Mademoiselle. Enfin réveillée! Vous vous sentez mieux?" Et elle approcha du lit pour regarder les constantes de la jeune lady encore ensucée par la douleur.
Se frottant délicatement les yeux, elle répondit à la médicomage.
"Et bien, je dois vous avouer que, bien que la douleur soit encore présente et que je me sente un peu faible, vous avez du faire un excellent travail. Je ne me rappelle pas de grand chose, mais je suis certaine que vous avez sauvé de votre mieux mon épaule."
Et elle sourit gentillemen à la femme qui la regardait l'air attendri. Et oui, il était bien la le piège. Lorsqu'on ne connaissait pas Lily et qu'elle voulait vous manipuler, rien de plus simple. Une voix gentille dégoulinant d'une hypocrisie parfaitement masquée et son petit visage d'ange vous regardant avec admiration, personne ne savait y résister. Lily posa ensuite la main avec précaution sur sa blessure bandée.
"Toutefois, je me sens bien seule dans cette grande chambre, et j'aimerai vraimen avoir un peu de compagnie. Or, je sais que le personnel doit être débordé et je ne voudrais pas importuner qui que ce soit. Aussi, je me demandai si vous pouviez proposer à ce jeune homme tout à fait charmant de me tenir compagnie le temps que je me sente un peu mieux. Ce ne sera pas long, au grand maximum l'histoire de quelques heures je pense."
Puis après avoir lancé un sourire à sa médicomage, Lil' regarda Steven l'air le plus pur et innocent possible en attendant la réponse de Mrs Connor qui se tourna vers son fils.
"Steven ... on est débordés aujourd'hui, veille sur elle pour moi le temps qu'elle aille mieux s'il te plait."
Et sans même attendre de réponse, Mrs Connor lanca à Lily.
"Si vous avez besoin de quoi que ce soit d'autre n'hésitez pas."
Après quoi elle fit demi tour et ressortit de la salle aussi prestemment qu'elle y était entrée. Un sourire triomphant aux lèvres, Lily-Rose s'adressa à Steven, jubilant intérieurement d'un tel revirement de situation à son avantage.
"Oh, et en plus c'était ta mère! Tu ne vas pas lui refuser un si petit service, ca ne serait pas digne de quelqu'un comme toi, si?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven Connor
6ème Année à Serdaigle

6ème Année à Serdaigle
avatar

Féminin Nombre de messages : 283
Activité : Poursuiveur
Animal de Compagnie : Othello, le roi des chats de gouttière
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Sort Favori: Tu le decouvriras par toi meme
Humeur:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|   Mar 7 Aoû - 20:50

Au petit attends que lui lança Lily, Steven se retourna presque fatiguer de devoir lui faire fasse et lui lança un regard blasé qui montrait clairement qu’en cet instant il aurait pu faire n’importe quoi de plus agréable s’il n’était pas en face d’elle. Il n’échangerait pas plus de 3 mots avec elle et il irait voir un ami, d’ailleurs celui-ci était à Poufsouffle et serait ravis de savoir ce qui était arrivé à la peste de Lily.

D’ailleurs il lâcha un grand soupire qui n’était que du mépris à son attention quand la porte s’ouvrit laissant voir sa mère. Pour que sa mère se déplace, c’est que cette teigne avait du l’appeler… Silencieux et sur ses gardes, il attendit de voir ce que Lily avait en tête car elle avait obligatoirement une multitude de plans tordus en tête.

Derrière sa mère il ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel en voyant l’hypocrisie de la blessée, ça en était vraiment dégoûtant surtout de voir avec quel brio c’était fait. Il secoua la tête négativement …Steven ne comprenait pas quel plaisir on retirait de se moquer de tout. Ou était la vérité à la fin ? Cependant , il fit de gros yeux en entendant la demande de Lily. Mais bon sang pourquoi voulait elle qu’il reste, elle le détestait, lui la méprisait. Ca ne rime à rien. Il lança donc un rapide regard noir à Lily avant que sa mère ne se retourne et ne lui demande de veiller sur cette petite peste .
Il ne répondit rien, bouillant intérieurement sans rien laisser paraître et se contenta de garder le silence tant que sa mère fut présente dans la pièce. Steven laissa alors passer quelques secondes après qu’elle soit partis fixant la porte comme ci cela pouvait faire revenir sa mére et la faire changer de décision. Lorsqu’il se retourna vers la malade, celle-ci affichait un air suffisant….


" A quoi ça te sers que je reste franchement… "

Bougeant rapidement la tête pour faire partir une mèche de cheveux de devant ses yeux, il s’installa sur la petite table tout en croisant les bras. Il poursuivit sa phrase.

"On s'apprecie pas..Alors autant s'eviter tu ne crois pas?"

Steven esperait vraiment que la jeune femme fasse part de maturité afin d'avoir une discussion construite car cette gueguerre commençait à plus que le fatiguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après une Blessure particulièrement désagréable |PV Steven|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bombabouse :: Londres :: Sainte Mangouste-
Sauter vers: